On consulte pour toutes sortes de raisons et les chemins qui conduisent chez un psychanalyste sont tous très différents, mais en général, on commence une psychanalyse parce que ça va mal et qu’on se sent pris dans des difficultés insurmontables que l’on est incapable de résoudre seul. Il arrive que le patient n’arrive pas définir avec précision la nature et l’origine de ses difficultés et pourtant les symptômes sont là, il est empêché ou déprimé, il est sous le coup d’un traumatisme qui ne passe pas, il ne dort plus, il a des « idées » obsédantes ou encore, il est pris dans la répétition ou paralysé par l’angoisse, la phobie ou la peur.

On vient voir un psychanalyste pour aller mieux et souvent dès le début de la cure, c’est en effet ce qui se passe. Le fait d’avoir trouvé quelqu’un à qui parler et un endroit où déposer ce qui encombre à un effet immédiat. Après quelques séances, le patient va mieux et c’est à partir de ce moment que l’analyse commence. Séance après séance, le travail s’engage, souvent passionnant et quelquefois difficile et éprouvant, mais toujours conséquent. Son but est d’élaborer par la parole et dans la relation à son analyste les éléments qui constituent sa vie et son histoire. Il s’agit de procéder à un véritable réaménagement psychique. La psychanalyse est une « cure par la parole ». Ce qui se passe dans une analyse est à la fois spectaculaire, tangible et difficilement partageable. Mais dans tous les cas, faire une analyse c’est faire un choix, celui de se donner les moyens pour que sa vie change, celui d’interroger son destin et de faire échec à la répétition.

24 questions sur la psychanalyse

Comment trouver un psy à Paris ?

La psychanalyse n’est pas réductible à une prestation ou à un service. Le travail analytique repose avant tout sur une rencontre qui ne peut être que singulière, en la matière…

Comment se passe une analyse ?

Le monde a changé et la psychanalyse aussi. Ce que l’on appelle le cadre, c’est-à-dire les caractéristiques pratiques de la cure analytique ont évolué. Le cadre est essentiel, mais ce…