Ce n’est plus une règle intangible. Beaucoup de patients règlent leur psychanalyste par chèque. L’argent, c’est ce qui permet à l’analyste de vivre de son métier, mais c’est aussi ce qui permet au patient de ne pas rester en dette vis à vis de son psychanalyste. Il joue donc un rôle essentiel dans la cure. L’argent est un objet d’échange complexe qui a une valeur et une signification inconsciente. Pratiquement, la manière toujours particulière dont les patients s’acquittent de leur dette à la fin de la séance n’est pas dénuée de sens. C’est pour cette raison que la plupart des psychanalystes demande à être réglés en liquide.

Mais encore une fois, chaque analyse est singulière et chaque psychanalyste a sa propre manière de faire. Il est difficile d’édicter des règles valables pour tous à propos d’un objet qui suscite un attachement aussi « particulier » que l’argent.

24 questions sur la psychanalyse

Comment trouver un psy à Paris ?

La psychanalyse n’est pas réductible à une prestation ou à un service. Le travail analytique repose avant tout sur une rencontre qui ne peut être que singulière, en la matière…